Valeurs Japonaises kudasai

Les stéréotypes classiques sur les Japonais c’est d’être workohalic, de travailler h/24 (rumeurs qui s’avère être vrai). Mais peut importe ce qu’on leur reproche, c’est des gens bien. Bien sûr, il y a toujours bien et des gens un peu moins dans une nation, mais dans l’ensemble c’est des gens bien. Je m’explique, la politesse, au sens propre du terme, qui consiste à dire bonjour, bonsoir, si vous plait, excusez-moi, et puis et puis, ils ont un « temps » pour les verbes pour la politesse (en français il y a le présent, future… en japonais il y a un temps pour la politesse) lorsqu’on s’adresse à vous. Ainsi en français il suffit d’ajouter « s’il vous plais, je vous en prie » suivit di verbe ou précéder et le tour est jouer. En japonais non, la structure du verbe change complètement. Par exemple « mangez s’il vous plait » (le verbe est taberu) sa devient « tabete kudasai » (sa montre la complexité « richesse » de la langue).

Puis s’ajoute à la liste la patience. En effet, tout le monde attend son tour tranquillement, sans demander à la personne en face de se dépêcher en grognant ou de klaxonner (maintenant que j’y pense j’ai dû entendre deux trois fois le klaxon en trois ans). C’est le pays de la ponctualité ou le train n’a jamais une minute de retard (le nombre de fois ou le train n’était pas à l’heure se compte sur les doigts d’une main mais généralement c’est due aux catastrophes naturelles extrêmes comme le Typhon, séismes…). Le respect de l’heure n’est pas de venir à l’heure mais de venir avant l’heure par exemple lorsque le travail commence a 9h00, les gens viennent au minimum a 9h45 si ce n’est pas avant, pour s’installer, allumer l’ordinateur, discuter à droite à gauche parce que 9h00, le travail commence. Inutile de faire la comparaison avec notre pays right ? Mais ce qui était bizarre pour moi et qui l’es toujours, c’est comment ces gens qui sont toujours à l’avance et super à cheval sur l’heure, peuvent t’ils être aussi « patient », parce que parfois devant des café ou restaurant il y a des files d’attentes (longues !). Moi par exemple si je veux un verre de café et que je vois qu’il n’y a pas de place, je décide d’aller dans un autre café, mais ici non. Les gens sont assez patients, même dans la conduite, il y a des panneaux de pas dépasser 40km à l’heure. Sa me choque. Tout le monde roule tranquille, le feu rouge tourne au vert, pas de klaxon, je n’aie jamais vu d’accident (sa veut pas dire qu’il n’y en a pas, juste très peu). Et je me dis quel est le secret ! Pourquoi nous on n’est jamais à l’heure et on roule comme des fous et on court toujours dans tout les sens, or ici, les gens sont plus relax et toujours ponctuelles. La réponse est… ils sont toujours à l’avance et ce n’est pas à la minute 59 qu’ils vont s’y mettre. J’essaye de m’y mettre aussi, mais ce n’est pas aussi évident de changer ses mauvaises habitudes, je suis toujours à l’heure, mais de justesse juste 2 min avant l’heure.

Je ne vous l’apprendrai pas, je le savais avant de me venir ici, mais les gens sont souriants, gentils et s’excusent beaucoup. Mais ce qu’on ne dit pas aussi, c’est que quelqu’un qui ne vous connait pas, que si vous lui souriez (que ça soit enfant, femme ou homme de tout âge confondu) ne rendra pas votre sourire. De la ou je viens, si je regarde quelque part et que mon regard croise quelqu’un je fais un mini sourire (sincère bien sûr) et la personne me le rend. C’était bizarre j’avoue la première fois dans le train que cela m’est arrivé, j’ai souri à une personne et la personne en question a continué à m’observer et ne pas me rendre mon sourire. Ils sont souriants lorsque vous êtes le client, le patient, l’inviter bref vous voyez. La politesse est un fait, personne ne peut le niez, ils ont l’art des bonnes manières, comme jamais vous dire non pour ne pas vous offenser mais vous on vous le fera comprendre. Ceci nécessitera un autre article rien que pour cela tellement c’est vaste et divers.

On nous apprend toujours que le client est roi, mais je n’ai compris cela véritablement que lors de mon séjour au Japon. J’ai été dans divers endroits, pays, ou les gens te servent certes avec le sourire mais là c’est un niveau de plus. La courtoisie, dès qu’on s’assoit dans un café/restaurant luxueux au petit café au milieu de nulle part, on vous sert toujours de l’eau avec des glaçons et une serviette dans un plastique (usage unique) soit chaude ou froide (en fonction de la saison). Et tout cela avant même de commander quoi que se soit.

Ceci est une maquette mais tel qu’il y est, il vous sera servit

Ce qui est intéressant c’est qu’avant de manger, à l’entrée de la boutique il y a des plats en cire je crois ou dans le menu il y a des photos du plat et c’est exactement comme dans la photo ou dans l’échantillon qu’on a vu dans la vitrine tel que votre plat sera. C’est amazing!. Par contre dans certains pays dont inutile de citer les noms, entre la photo et la réalité, il y a aucun lien, à part les ingrédients et encore ! Tout en sachant qu’au moment où on entre, tout le staff dit « irasshaimase » en d’autre terme « bienvenu » et une fois à la caisse pour payer le fameux «arigatou gozaimashita » bien en entendu «merci ». Ce n’est pas juste le/la serveur mais c’est tout le staff. Tu te sens même gênée et limite si je n’ai pas envie de leur dire non non c’est moi qui vous remercie pour cet accueil, ce plat, ce service. Et comme on a cité dans l’article précédent, tout cela sans pourboire ! La culture du client est roi, ce n’est pas uniquement dans les boutiques, café/restaurants mais c’est tout une culture même niveau entreprise-entreprise. Après tout ce n’est pas eux qui ont comme citation okyakusama wa kamisama desu qui veut dire le client a toujours raison. Parlant d’entreprises, à part que le okyakusama (client) doit être satisfait, le CEO/patron de chaque entreprise vers le début de l’an fait une tournée et visite les CEO des entreprises clientes pour les remercier de leur confiance. Bien sûr ainsi chacun reçoit et se déplace (puisque chaque société achète des services d’une autre société et en vend à une autre).

J’avais l’habitude de marcher dans des endroits bondés et de faire attention à mon sac, poche, lorsque je marche dans une rue vide, mes cinq sens se réveillent et sont en mode alerte, dès que j’entends des pas, je marche plus vite sans me retourner, bref… Le pire c’est que c’était inconsciemment ! La cerise sur le gâteau c’est quand votre entourage/media parle d’une agression, c’est constant, la peur psychique vous accompagne jusqu’à ce que vous soyez incapable de marcher seul dans la rue. Mon amie avait reçu un téléphone de dernier modèle et tellement elle y tenait, que lorsqu’elle sortait elle prenait un vieux téléphone et on l’a taquiné en lui demandant si son new téléphone était fixe ou mobile vu qu’elle ne le sortait jamais. Ceci vous laisse deviné l’état d’esprit et de sécurité que nous vivons. Ici, personne pour te parler, personne à te suivre ou à t’embêter. Marcher seule à 5h du matin, oui sa m’est arrivée ! Une jeune nana avec une valise à marcher seule et ce qui est intéressant c’est que j’ai aucune crainte et je me sens en toute sécurité. Des amis qui vont aller faire du vélo à 3h du matin. C’est un sentiment unique. Comment cela est possible ? Parce que la sécurité est installée. Pourtant je vois rarement les policiers. La sécurité, oh la sécurité ! Combien de fois je vais au supermarché en rentrant de l’université et je laisse dans le panier de mon vélo mon cartable avec mon pc et chargeur dedans parce que voilà c’est lourd et sa m’évitera de tout porter. Parlant de supermarché, je fais mes courses et je fais pas attentions à la date d’expiration, ou lorsqu’on me rend ma monnaie je sais que c’est exact et que la vendeuse/vendeur n’aura pas fait « d’erreur ». Parce que ici, la confiance règne et les gens sont honnêtes et puis chacun fait bien son travail et n’a pas à soucier de l’autre parce qu’il est sûr qu’il le fait bien aussi.

Parlons de change, il y a quelque chose s’unique, c’est lorsqu’on te rend la monnaie, que ça soit dans un supermarché, boutique ou un petit café local, on commence toujours par vous rendre les billets puis les pièces. Jusque-là rien d’extraordinaire je vous l’accorde mais lorsque vous tendez un billet au caissier/caissière il (elle) dit à haute voix combien vous leur avait remis puis avant de vous les remettre la monnaie restante, il/elle compte devant vous les billets à haute voix (ichi, ni, san (un, deux, trois ainsi de suite)) puis vous les remets. Ce n’est pas grande chose certes, mais je trouve que c’est pratique et transparent, d’un côté vous n’avez pas à recompter si c’est correct et eux, sa les protègent si vous réclamez par la suite que votre monnaie n’est pas correcte.

Y’en aura bientôt d’autre articles coming

6 Thoughts

  1. Merci Angelilie pour ton passage. Ce fut un vrai délice de voir tes photographies.
    A bientot. Tu es toujours la bienvenue

    Like

  2. Joli text en gros…Merci a toi de nous faire découvrir autant à travers tes lignes si simples et pourtant si pourvues d’expérience. J’en veux d’autres s’il te plaît.

    Like

    1. J’ai hate d’écrire des textes si toi tu me les illustrent avec ton don a capter les bon moments avec ton sens a la precision que tu nous transmet via tes photographies!

      Like

  3. Très bien écrit.
    Je reconnais ton style parmi les lignes. Continue de nous faire voyager avec toi Haloumti ❤️
    Je vois qu’a Paris on est loin derrière. J’admire ton blog, tes articles et le contenu assuré de tes articles.

    Fidou

    Like

    1. Merci ma fidwate a moi
      hahaha je savais pas que j’avais un style mais merci pour ces encouragements. Sa me touche énormément
      <3<3

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.